Réussir son pied de page


 
Design
Le 25 mars 2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le « pied de page », c'est la section tout en bas du site, qui s'affiche sur toutes les pages. Son contenu suit certaines règles auxquelles les gens sont habitués. Vérifiez que vous les connaissez.
 
Creer pied de page site web
Donnez au pied de page une charte graphique différente du reste du site. Il doit se distinguer visuellement de la page, pour éviter au visiteur de le lire (et relire) en vain.
 
Installez-y ce que le visiteur s'attend à trouver sur votre site, mais que vous ne souhaitez pas mettre en avant. Vos CGV, ou votre conformité au RGPD, n'ont rien à faire dans le menu, mais le visiteur doit pouvoir les consulter.
 
Placez-y les contenus un peu fastidieux à consulter. Le contenu du pied de page ne gêne pas la consultation de la page, il n'y a pas d'inconvénient à en faire une zone un peu plus rébarbative que le reste du site.
 
 

Différenciation visuelle

 
Le fond
Pour que la distinction entre les contenus de la page et le pied de page saute aux yeux, le plus habituel aujourd'hui est de donner à ce dernier un fond gris foncé, presque noir. D'instinct, l'œil se détourne des zones sombres pour se diriger vers les zones claires : en donnant un fond sombre au pied-de-page, vous épargnez à votre visiteur de s'y attarder inutilement.
 
La typo
Pour aider le visiteur à ne prendre connaissance du pied de page que s'il le souhaite vraiment : utiliser une typographie de petite taille.
 
 

Que mettre dans le pied de page ?

 
Les informations légales
Peu de gens les consulteront, mais elles sont obligatoires : le lien à votre page de mentions légales et à vos CGV, la raison sociale de l'entreprise, etc. (liste complète sur Service-Public-Pro). Si vous mettez votre logo, préférez une version plus discrète que dans la bannière.
Exemple : installez une version de votre logo de petites dimensions et adaptée à un fond sombre.
 
Le plan complet du site
En général, la barre de menu en haut du site n'affiche pas toutes les pages. Certaines pages figurent dans des menus déroulants, d'autres ne sont carrément pas dans les menus et sont accessibles autrement. Le pied de page est l'occasion de mettre à plat le plan de site complet. 
Exemple : structurez votre pied de page en 4 ou 5 colonnes, et consacrez-en 3 à la liste complète des pages. Rangez les pages suivant une logique différente de la barre de menu.
 
Les liens que certains visiteurs recherchent
Certains visiteurs vont droit au pied de page pour y trouver vos mentions légales, ou le lien Contact. Conformez-vous à l'habitude et prévoyez ces liens. Vous n'êtes pas astreint à une lisibilité exemplaire : rien ne vous interdit d'en faire une ligne, même en petits caractères, tout en bas du pied de page.
Exemple : SARL au capital de 72.000 euros | RCS Toulouse 123 456 789 | Mentions légales | Contactez-nous | CGV | Respect des données personnelles
 
Les informations à retrouver sur toutes les pages
Cela peut être la liste de vos fournisseurs, ou de vos partenaires, ou des clients qui vous font confiance. Pour un site de vente en ligne, cela peut être les « réassurances » : ces formules courtes, souvent illustrées d'une icône, destinées à mettre l'internaute en confiance.
Exemple : Livraison 30' ~ Paiement sécurisé ~ Retrait sur place possible
 
 

Que ne pas mettre dans le pied de page ?

 
Évitez les textes développés : l'ambiance n'est pas à la lisibilité, les textes sont en style télégraphique, il faut que l'œil puisse « scanner » tous les contenus rapidement sans réellement s'investir dans un contenu.

Évitez le ton publicitaire : le pied de page ne fait pas partie intégrante du site, conservez-lui un ton neutre. Les phrases-choc, les slogans ne sont pas à leur place dans le pied de page.

Éviter les images : les images sont un facteur d'augmentation de la hauteur d'une section, or l'objet du pied de page est plutôt de présenter le maximum d'informations dans le minimum d'espace.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Des exemples de pieds de page ?