Tirer le meilleur revenu des espaces publicitaires
Combien demander pour un espace publicitaire ?


C'est une des façons habituelles de compter sur Internet : CPM = coût par mille, sous-entendu 1000 affichages, en clair mille présentations de l'annonce à un visiteur - fut-ce plusieurs fois le même.

Rien n'est plus variable sur Internet que le CPM : vous en trouverez à 0,80 euro comme à 70 euros.

Comment vous situer ? Vous le soupçonnez sans doute, la pub d'un restaurateur local est mieux sur votre site que sur un site de sonneries de portable, mais comment l'exprimer clairement ?
  1. votre site est un  site de destination: le visiteur y est parce qu'il a choisi librement de s'y rendre à cet instant précis, et non pas parce qu'il y aboutit suite par exemple à une recherche,
  2. votre visiteur est le plus souvent dans une  relation affective  avec votre site : par exemple, vous formez son fils ou sa fille... Ce qui se trouve sur votre site bénéficie d'un préjugé favorable,
  3. l'annonce  cible  fortement votre visiteur, du fait de la proximité géographique pratiquement chaque visiteur est un client potentiel.
En possession de ces atouts, vous pourrez probablement obtenir un jour plusieurs dizaines d'euros mais soyons prudents : vous arriverez probablement à négocier 5 euros les 1000 affichages.

Restons sur l'hypothèse de 100 visiteurs uniques par mois.

Supposons que votre site fait une bonne performance en terme de fidélisation : par exemple, chaque visiteur effectue en moyenne 2 visites par mois, et visite 8 pages. Vous avez là une grosse carte à jouer, car c'est en rendant votre site encore plus excitant que vous arriverez à ces performances si vous n'y êtes pas encore !

100 visiteurs = 100 x 2 x 8 = 1.600 affichages mensuels = 16.000 annuels soit 80 euros par an par annonce.

Quand on parle d'affichage, cela n'a pas besoin d'être sur toute la bannière : vous pouvez subdiviser votre "header" en 7, votre "skyscraper" en 6... Si vous vendez 10 emplacements - mais cela ne se fera que progressivement - vous pourriez obtenir 800 euros par an pour votre club.
Comment connaître mes statistiques de visites ?


Le tarif que vous pourrez proposer à vos annonceurs dépend beaucoup de votre trafic.

Votre trafic c'est 1. le nombre de gens que vous touchez, les "visiteurs uniques", et 2. combien de visites ils font dans le mois, et combien de pages ils visitent à chaque visite.

Prenez le pack Domaine : il fournit les statistiques nécessaires pour y voir clair sur son trafic.
 
L'angle sponsors

Sans nécessairement chercher le rendement immédiat, beaucoup de commerçants seront ravis d'aider votre club, et de se faire amis avec les jeunes - ainsi que les moins jeunes bien sûr - que vous réunissez.

C'est aussi affaire de doigté et de temps à y consacrer mais le plus souvent, être affiché comme sponsor du club pendant toute la saison pour seulement 100 euros est une contribution difficile à refuser.
Le point de vue du concessionnaire auto local


Difficile - aussi bien pour vous que pour lui - d'évaluer le bénéfice que va tirer le commerçant d'être affiché sur votre site. Prenons un exemple suffisamment simple : le concessionnaire d'une marque d'automobiles.

Nous allons estimer une rentabilité pour lui, en supposant qu'il est affiché sur un site recevant 100 visiteurs uniques par mois. Si vous recevez 50 visiteurs uniques par mois, divisez les chiffres par 2 et ainsi de suite.

Supposons que vous affichez la publicité d'un concessionnaire automobile de la commune ou alentours sur votre emplacement principal (le "header") pendant toute l'année (voir l'encadré).

Soyons prudents - voire, pessimistes - supposons que vos visiteurs ne se renouvellent guère au fil de l'année : vous n'avez que 100 visiteurs en tout et pour tout.

Sur les 100 visiteurs, au moins 10 vont acheter une auto dans l'année.

Soyons prudents, supposons que sur ces 10 personnes, 1 va être "convertie" par la pub : 1 personne sur les peut-être 6 ou 7 qui auraient acheté ailleurs, va finalement acheter chez votre annonceur.

Votre site a vendu 1 voiture : un chiffre habituel dans la vente automobile est d'offrir 8%, pour un véhicule de 10.000 euros on aboutit à 800 euros par an pour votre club.
 
Le point de vue d'un autre commerçant


Nous nous sommes livrés à une évaluation de la rentabilité pour un commerçant donné.

Comment extrapoler à un autre commerçant ?

Le plus facile est de raisonner par rapport au chiffre d'affaire annuel. Puisque 1 sur 10 d'entre nous achète une auto soit environ 10.000 euros chaque année, le budget moyen annuel "achat auto" de chacun d'entre nous est de 1.000 euros environ.

A vous d'évaluer suivant le secteur dans lequel opère votre annonceur le budget qui lui est consacré par chacun, et à réévaluer le montant de 800 euros ci-dessus : si vous touchez à un secteur pour lequel le budget (par personne, pas par foyer !) est de 500 euros, soit la moitié du budget "achat auto", divisez par 2 les 800 euros ( = 400), etc.
1 Français sur 10 achètera une voiture cette année


En chiffres très grossiers, il se vend 2 millions de véhicules neufs par an, mais en comptabilisant les ventes d'occasion - qui sont de plus en plus nombreuses et organisées - c'est 7,5 millions de véhicules qui se vendent chaque année. Nous sommes à peu près 65 millions en France : plus d'1 sur 10 d'entre nous va acheter une voiture, neuve ou d'occasion, plus probablement d'occasion, cette année.
 
Témoignage

[...] Le meilleur reste à venir peugeot va nous rejoindre avec un petit cheque de 1000 euros environs.......Je tiens a vous remercier car grace a votre site les partenaires affluent !!!!!!

MILLE MERCIS .................a votre équipe........continuez a nous surprendre !!!!!!!


Sébastien D.

 
 
 
L'offre Quomodo | Créer son site | Annuaire clubs de basket | Site des Admins Quomodo | News | Press Room | Aide
A propos de Quomodo | Conditions Générales | Confidentialité | Plan du site | Contactez-nous | Quomodo recrute

Quomodo S.A.S. au capital de 37000 euros - RCS Créteil 492 589 205 - 86, avenue Lénine 94250 GENTILLY
Copyright © 2011 Quomodo Paris (France)
Quomodo sur FacebookQuomodo sur TwitterFil RSS des news de Quomodo